Vous cherchez une méthode vraiment efficace pour venir à bout de votre pilosité disgracieuse ? L’épilation à la lumière pulsée vous offre une méthode durable et indolore, à utiliser chez vous, tout simplement !

 

L’épilation à lumière pulsée a provoqué une petite révolution dans le monde de l’épilation à domicile. Fini les séances de laser chez le dermato et adieu les bandes de cire, vous disposez désormais d’un appareil très simple d’utilisation et impitoyable avec les poils ! Cette méthode d’épilation semi-définitive est également indolore. En suivant scrupuleusement les conseils d’utilisation de votre appareil, vous pourrez bientôt passer de plusieurs séances d’épilation par mois, à quelques séances par an !

 

 

Epilation à la lumière pulsée : Comment ça marche ?

 

 

L’épilation à lumière pulsée est une méthode d’épilation semi-définitive et indolore. On la pratique à l’aide d’un appareil émettant des flashs de lumière intense absorbés par les poils. La lumière émet alors localement une chaleur atteignant 70 °C, température suffisante pour brûler les poils à la racine et ainsi les fragiliser assez pour compromettre leur repousse.

Si le laser et l’épilation à lumière pulsée ont le même type d’action sur le poil pour altérer le mécanisme de repousse, la lumière utilisée est différente pour chaque méthode.

Le laser fonctionne en effet avec une lumière unique et pure, agissant sur une cible précise. Cette méthode ne peut être employée que dans le cabinet d’un dermatologue.

 

La lumière pulsée, quant à elle, émet différents types de lumière par flashs. Le grand avantage de cette technique, en-dehors de son efficacité, est qu’elle peut être utilisée chez soi en respectant les conditions normales d’utilisation.

 

Sur quelles zones utiliser un épilateur à lumière pulsée ?

 

Les zones qui répondent le mieux à ce type d’utilisation sont les aisselles, le maillot, et les demi-jambes. Les cuisses et les avant-bras paraissent moins bien réagir au procédé.

Attention, n’utilisez jamais la lumière pulsée pour éliminer un duvet, qu’il soit localisé sur le visage, le ventre ou la poitrine : vous risqueriez de le transformer en gros poil noir ! Les poils du duvet réagissent en effet différemment et sont plus instables sous l’effet de la chaleur. On appelle ce phénomène « repousse paradoxale » et, s’il n’est pas réellement dangereux, il est extrêmement inesthétique !

 

Epilation à la lumière pulsée : Durable et indolore

 

Il y a encore quelques années, épilation durable rimait avec douleur : pour se débarrasser de ses poils disgracieux, il fallait en passer par la cire chaude, tiède ou froide et arracher les poils d’un geste sec.

Quant à l’épilation au rasoir ou à la crème dépilatoire, elle est certes indolore mais ne permet pas de garder la peau douce plus de quelques jours…

Avec les épilateurs à lumière pulsée, il est désormais possible de s’épiler en douceur et de dire adieu à nos séances d’épilation quotidiennes ou hebdomadaires. Au bout de 7 séances d’épilation à la lumière pulsée, la repousse des poils est ralentie à 90% et 30% de poils sont définitivement éliminés. Pour entretenir votre jolie peau lisse, quelques séances par an suffisent par la suite.

L’autre avantage de l’épilation à la lumière pulsée ? Elle est vraiment indolore. Une simple sensation de picotement ou de chaleur pourra nécessiter l’utilisation d’une crème anesthésiante pour les peaux les plus sensibles : rien à voir avec le supplice de l’épilation à la cire !

De plus, la lumière pulsée, contrairement au laser, peut avoir un effet antirides sur la peau qui devient ainsi plus lisse, et plus douce.

 

 

 

Qui dit épilation semi-définitive dit, souvent, rendez-vous fréquents et onéreux chez le dermatologue pour des séances d’épilation au laser. Avec l’épilation à la lumière pulsée, vous obtenez un résultat vraiment concluant sans sortir de chez vous.

 

 

Quelles précautions prendre pour utiliser un épilateur à lumière pulsée ?

 

Votre appareil fonctionnera d’autant mieux si vous avez la peau claire et le poil plutôt noir. En effet, les épilateurs à lumière pulsée captent les contrastes et s’attaquent aux zones sombres. Si vous avez la peau mate, mieux vaut donc diminuer la puissance de l’appareil pour éviter qu’il ne brûle également votre peau ! Vous pouvez également utiliser un gel activateur pour augmenter l’efficacité de votre épilateur.

N’utilisez pas votre épilateur après une séance d’épilation à la cire. En effet, l’appareil doit pouvoir repérer les poils et plus ils seront épais et noir, plus ce sera facile ! En revanche, vous pouvez sans problème utiliser l’épilation à lumière pulsée après un rasage, car l’appareil pourra repérer les racines.

Mieux vaut ne pas utiliser un épilateur à lumière pulsée avant 20 ans. A l’adolescence, les poils sont encore immatures et pourraient ne pas réagir correctement aux impulsions lumineuses.

N’approchez jamais l’appareil de vos yeux. Et plus généralement, utilisez des lunettes de protection durant vos séances. La lumière impulsée par l’appareil peut en effet endommager vos yeux.

Lisez attentivement le mode d’emploi de l’appareil, ses précautions d’usage, et la liste de contre-indications qui y apparaissent. Prenez tout le temps qu’il vous faut pour cela, et vous éviterez les accidents !

 

 

Voir aussi notre guide sur la santé connectée.

Articles
evaluer l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...Loading...

rédiger un commentaire