Guide sous vêtements pour homme

L’importance de bien choisir ses sous-vêtements pour homme

 

Même si la tendance s’inverse, il y a encore beaucoup (trop ?) d’hommes qui n’accordent pas ou peu d’importance au choix de leur sous-vêtements. Il est vrai qu’entre les différents modèles et les matières, Monsieur peut vite se sentir perdu. On leur file un petit coup de main et on dit enfin au revoir au slip kangourou ?

 

Boxer noir hommeRevue des sous-vêtements homme

 

Les sous-vêtements homme se répartissent dans différentes familles, cela va du classique caleçon au très osé string pour homme. Entre les deux, Jules devrait pouvoir trouver son bonheur… et nous aussi !

 

Le boxer

 

Le boxer pour homme se reconnaît par sa coupe très près du corps. Elle offre le maintien du slip et le confort d’un caleçon. Très moderne, c’est le chouchou des hommes… et des femmes, il faut bien l’avouer. De plus, il est totalement invisible sous les vêtements.

 

Le slip

 

Le slip pour homme est définitivement anti-sexy et dépassé. Pourtant, certains hommes le gardent précieusement, quelque part au fond du placard. Une chose un peu régressive, comme nos culottes Petit Bateau (en bien moins joli quand même).

 

Le caleçon

 

C’est l’opposé du boxer. Ample, le caleçon homme est très confortable et possède un petit côté rétro. L’avantage, c’est qu’on peut le lui piquer pour en faire un short de maison et ne pas se balader les fesses à l’air.

 

Le jockstrap

 

Le jockstrap est exclusivement réservé aux hommes : il se reconnaît par une poche devant (ne faites pas les innocentes !) et deux bandes élastiquées au dos qui soulignent la courbe des fesses. Certains le jugent très confortables pour faire du sport, d’autres l’adorent car il met en valeur.

 

Le string

 

Chipendales, gays, hétéro : le string s’invite dans le tiroir des hommes. On mentionne juste le fait que ça existe, maintenant vous en faites ce que vous voulez. Tant qu’on y est, sachez qu’il existe des boxers effet « gros paquet ». Push-up contre gros paquet : 1 partout.

 

Caleçon hommeComment choisir le bon sous-vêtement homme ?

 

Pour bien choisir le sous-vêtement homme le plus adapté, il faut prendre en compte l’activité. Pour le sport, il est préférable de choisir un boxer ou un slip pour assurer un bon maintien. Le caleçon est plus adapté au quotidien ou pour dormir.

 

Il faut également considérer la tenue du jour. Par exemple, un boxer ou un slip sera plus adapté avec un short. A contrario, il n’y a aucune contre-indication à porter un caleçon sous un jean (sauf s’il est slim).

 

Le second point important est la matière. Et oui, on touche une zone sensible alors place au confort et à la douceur ! La plupart des sous-vêtements homme sont un mélange entre le coton et l’élasthanne ou le polyester. Ces deux dernières sont des matières synthétiques qui vont donner de l’élasticité et de la résistance au produit. Plus le pourcentage de matières synthétiques est élevée, plus celui-ci sera stretch.

Pour le sport, les sous-vêtements homme en microfibres sont parfaits car ils favorisent l’évaporation de la transpiration.

Côté synthétique, le lycra est de plus en plus présent car il ne se froisse pas et résiste au lavage en gardant sa forme (messieurs, ce n’est pas une raison pour tout le temps faire des machines à 60°C).

Il existe des sous-vêtements faits dans des matières 100% naturelles, donc plus douces et respectueuses de la peau. On retrouve bien sûr le coton, mais aussi le bambou et le modal. Ce dernier prend un aspect satiné et un toucher soyeux. Son tissu souple s’oppose au coton qui peut être un peu rigide après le lavage.

 

Sous-vêtement homme : faire passer le bon message

 

Vous préférez un homme qui achète ses caleçons par 3 au rayon premier prix ou celui qui adore les boxers ultra-voyants et avec des messages pas très subtils ? Oui, nous aussi on hésite longuement.

Voici un aperçu de ce que l’on accepte… ou non :

  • Les couleurs unies : oui, c’est un classique et les fautes de goût sont très limitées. Si on laisse de côté les couleurs néon, tout passe. Oui, même le rose.
  • Les motifs : la question devient plus pointue. Les rayures minimisent les risques et sont une valeur sûre. Pour le reste, il faut prendre en compte l’âge et l’occasion. Tout seul, il a le droit de porter un caleçon imprimé avec la tête d’Homer Simpson. Devant nous… c’est vraiment à l’appréciation de chacune (mais il faut avoir un certain humour ou être installés depuis longtemps dans sa relation). De manière générale, un imprimé chargé et très voyant tend à renvoyer une image un peu infantile.
  • Les messages : définitivement non car la plupart du temps, les messages sont loin d’être subtiles ou classes. Alors on oublie.

 

On n’oublie pas de mettre les sous-vêtements homme dans un filet de lavage pour augmenter leur longévité.

Articles
evaluer l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...Loading...

rédiger un commentaire

1 commentaire

  • Pas vraiment d’accord avec tout ça,

    Pour les slips il y a maintenant des coupes cheeky pour homme très sexy.
    Le jockstrap a mon avis est plus osé que le string et moins hygiénique (il n’y a rien entre les fesses)
    Le boxer tient très chaud en été sous un short ou un pantalon.
    Je ne trouve pas le string osé, mais plutôt confortable, liberté de mouvement et frais en été, de plus il est adapté aux jeans et pantalons ultra skinny qui sont en vogue en ce moment (essayez d’enfiler in jean moulant ou un megging avec un boxer, vous verrez)