La cravate : le nœud du problème

 

Vous ne connaissez qu’un nœud de cravate et avez passé de longues heures devant le miroir avant de le maîtriser ? Bienvenue dans le monde mystérieux de la cravate. Nœud Windsor, nœud Ascot… un bout de tissu, une infinité de possibilités. Voici tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur la cravate.

 

 

Petite histoire de labrummel cravate

 

On dit que la cravate porterait son nom des hussards croates, lesquels arboraient une écharpe blanche au XVIIe siècle. Avant d’être un accessoire de mode et un signe social d’élégance, l’ancêtre de la cravate était porté par les soldats pour se protéger du froid au Moyen Âge. Elle est passée au cou des puissants de la cour durant les Lumières, parée de dentelles et d’ornements. Démocratisée à l’aube du XXe siècle, la « régate » longue et étroite est ce qui ressemble le plus à nos cravates contemporaines. Aujourd’hui, elle est portée par tous les hommes d’affaires pour dissimuler les boutons de chemise mais aussi par les écoliers en uniforme ou détournée et accessoirisée par les femmes en version loose. Comme tout accessoire vestimentaire, elle est à la merci des caprices de la mode. Longue ou courte, version « pattes d’eph » pour col à tarte, étroite façon mods, psychédélique et large dans les sixties, à motifs humoristiques, à message, la cravate imprimée ou tissée se compose de matières plus ou moins nobles. La cravate en voit de toutes les couleurs ! Un outil à ne pas négliger pour finir une tenue.

 

 

 

 Le nœud de cravate simple

 

  • Remontez votre col et attachez le dernier bouton.
  • Placez la cravate à plat autour de votre cou, la partie courte à hauteur du nombril (selon la longueur de la cravate bien sûr).
  • Placez le côté long par-dessus et enroulez en revenant au-dessus et en maintenant une boucle à l’aide de deux doigts.
  • En passant par l’arrière et en revenant vers l’avant, passez la partie longue dans l’intérieur du col puis au travers de la boucle précédemment formée.
  • Ajustez pour donner un joli rendu lisse et ajustez vers le haut.
  • Rabattez votre col et aplatissez les plis ; vous êtes prêt à impressionner tout votre entourage et à convaincre collègues et patrons.

Il n’y a rien de plus clair qu’une vraie démonstration. N’hésitez pas à vous inspirer de l’un des nombreux tutoriels vidéo pour prendre le coup de main en un rien de temps.

 

 

Les autres nœuds de cravate

 

Vous ne connaissez que le nœud basique ? Découvrez les autres nœuds pour changer votre quotidien et épater votre entourage.

  • Le nœud double ou Windsor. Ici, pas de mystère ; on fait simplement deux fois le tour de la partie courte (étape 3 ci-dessus). Le résultat : un effet plus épais en haut. A réserver pour les cols larges. Ajoutez encore un tour et vous obtenez la Plattsburgh, à n’utiliser que pour des cravates ultrafines comme celles en soie. L’alternative entre la régate classique et la Windsor, c’est la demi-Windsor. A l’inverse, pour un nœud fin et discret, par exemple sur une cravate déjà épaisse ou large, on optera pour le nœud de cravate à l’italienne.
  • Le nœud de cravate à l’anglaise. Ils font tout à l’envers ces Anglais ! Ici aussi, on tourne dans l’autre sens. Le résultat est le même, mais certains apprécient la finesse du réglage.
  • Pour un peu d’originalité sur des tissus fins, optez pour les nœuds croisés ou Prince Albert. La cravate à nœud Prince Albert présente une originalité subtile par son effet nœud dédoublé, la cravate croisée donne comme son nom l’indique un rendu en forme de croix. Ceux qui n’ont pas froid aux yeux peuvent s’essayer au nœud Trinity, du plus bel effet avec son rendu en trois parties. Idéal sur une cravate en soie.
  • La cravate Ascot est inégalable pour son effet foulard dandy des plus raffinés. Effectuez les étapes 1 à 4 mais au lieu de repasser dans la boucle, passez les deux pans à l’intérieur de la chemise. Vous êtes prêt pour les courses équestres royales !

 

Le nœud papillon

 

On aurait tort d’oublier ici le nœud papillon ! En effet, si on le choisit de plus en plus souvent déjà fait et facile à placer grâce à une bande élastique, il n’en demeure pas moins une cravate que l’on noue en nœud comme ses prédécesseurs. Le nœud papillon fait d’ailleurs son grand retour. A vous de le porter en décalage, avec des motifs ou des couleurs chatoyantes, pour éviter le ton empesé et donner un petit côté dandy à votre tenue chic. N’oubliez d’ailleurs pas de consulter les dix fashion faux pas à éviter pour un homme.

 

Enfin, pour les allergiques… pensez à la cravate élastique. Ni vu ni connu, les nœuds ne vous embêteront pas longtemps et vous gagnerez du temps tous les matins pour vous habiller.

Articles
evaluer l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...Loading...

rédiger un commentaire