Pour toute activité sportive, il faut trouver chaussure à son pied. Mais selon que l’on pratique la marche sportive, la marche nordique, le running ou la marche de randonnée, l’équipement sera bien différent. Voici quelques critères à respecter pour choisir vos chaussures de marche en fonction de la pratique envisagée.

 

 

Les chaussures de marche sportive500708716_0_PR_1_800

La marche rapide ou marche sportive se pratique souvent en ville. De ce fait, on sera surtout vigilant sur l’amorti et le déroulement du pied. Un soin particulier sera apporté à la durabilité de la semelle des chaussures de marche sportive, notamment si vous pratiquez régulièrement, et à la respirabilité du mesh, la matière en nid d’abeille sur le dessus du pied pour plus de confort. Enfin, si vous désirez pratiquer la marche nordique pour développer harmonieusement le haut et le bas de votre corps, il vous faudra acquérir des bâtons de marche  en choisissant les pointes selon le terrain.

 

 

 

Les chaussures à tige haute pour la randonnée longue

 

On utilise surtout les chaussures à tige haute pour les randonnées longues, avec un sac à dos lourd. Elles maintiennent la cheville et évitent les foulures dans les éboulis ou les terrains accidentés. En revanche, elles sont assez lourdes et ne conviendront pas pour une petite marche sur du plat.

 

Les chaussures à tige basse pour la randonnée courte

 

Les chaussures à tige basse sont idéales pour une randonnée à la journée, avec un sac léger. Elles procurent une sensation de dynamisme et de légèreté, souvent assez voisines de chaussures de course à pied. En revanche elles protègent peu la cheville mais affichent des lignes plus agréables que les imposantes chaussures à tige haute. On parle aussi de chaussures d’approche et sont utilisées par les alpinistes pour atteindre la zone où ils vont commencer à grimper.

 

 

La membrane Gore-Tex et semelle Vibram : les options

 

500713113_0_PR_1_800Que ce soit avec des chaussures à tige basse ou des chaussures à tige haute, dans les deux cas vous pouvez opter pour une membrane Gore-Tex qui permet de garantir une certaine étanchéité à la chaussure en cas d’herbe mouillée, de flaque pas trop profonde ou de pluie… Il vous faudra cependant compter de 10 à 20€ de plus par chaussure. L’autre inconvénient ; la membrane peut engendrer une transpiration supérieure. Autre option, la semelle Vibram adhère bien sur les supports rocheux… Beaucoup de marques la proposent pour permettre aux chaussures une meilleure adhésion sur les supports rocheux.

 

Articles
evaluer l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...Loading...

rédiger un commentaire